13décembre2018

header-actual2

 

Avec nos rapports annuels, nous donnons chaque année, depuis 2000, un aperçu de l'état d'avancement de nos projets. En plus des rapports de synthèse pour le projet actuel, cette catégorie comprend également des projets déjà achevés. Ainsi, la carrière de la „Active Direkt Hilfe“ est tracée en Afrique. Pour notre projet actuel, nous publions régulièrement les derniers développements en détail.

Rapports annuels
Mai 2012

Bâtiments scolaires pour Mushapo

La construction d’un bâtiment résistant n’est pas chose facile à faire dans le bush. Le notre va être le premier de la région à être construit avec du ciment et des barres de fer pour les fondations et des murs en briques. Avec le manque d’infrastructures, il est encore plus difficile de rompre le cercle vicieux de la pauvreté et de gravir les obstacles liés à la situation géographique excentrée du village. Nous ne perdons cependant pas espoir; il faut simplement beaucoup de patience et nous sommes très reconnaissants d’avoir des amis ici qui nous aident. Nous sommes face à un gros puzzle dont chaque petite partie est essentielle pour compléter l’image finale.

Avant d’arriver à Mushapo, nous avons rencontré quelques amis à Kinshasa qui ont été très enthousiastes à propos de ce projet et souhaitent également nous soutenir. La CAA, la plus grande compagnie aérienne établissant le trajet Kinshasa-Tshikapa, souhaite nous sponsoriser régulièrement le trajet vers Tshikapa qui est la plus grande ville aux alentours de notre projet. La fondation Vodacom va nous fournir des bancs et pupitres. D’autres personnes nous soutiennent également financièrement et nous ont proposé de chercher davantage d’aide pour notre projet. Merci à tous pour votre soutien !

Nous avons distribué du matériel éducatif dans plusieurs écoles et orphelinats à Kinshasa de la part des « Activated Ministries US », qui ont fait le bonheur des enfants et directeurs. Chaque année nous apportons de la nourriture à un orphelinat, cette année nous avons également pu ramener des vêtements, chaussures, des choses dont Anissa n’a plus besoin, des jouets pour enfants et bébés.

Lenka et Anissa sont allées à Prague rendre visite à certains amis. Ce voyage leur a permis de trouver de nouvelles personnes souhaitant nous soutenir. Elles ont également fait une présentation sur notre projet au Kongo dans une école à Pisek à 100km de Prague. Les enfants étaient très enthousiastes de voir Anissa car ils n’avaient encore jamais vu d’enfant africain auparavant. Tous voulaient prendre une photo avec elle et lui poser de nombreuses questions.

Lorsque Jos et Wolfgang atterrirent à Tschikapa, Guy de la ferme SADR avait organisé une réunion avec deux directeurs d’école afin de trouver de bons instituteurs. Il a également organisé du matériel nécessaire à la construction de l’école tel que des barres de fer, du bois, des clous, de la tôle pour le toit, les portes et les fenêtres. Jean, le manager de la ferme et son équipe ont ramené du sable, du gravier, du ciment et de l’eau et ont commencé le travail. Il a également organisé une équipe de maçons et supervise le projet.

Les écoliers se sont réjouis des peluches, balles et ballons, friandises que nous leur avons ramené. Nous avons rencontré le comité éducatif et le chef de tribu, Mbumba Ntumba, afin de discuter des prochaines étapes. C’est avec beaucoup de gratitude qu’ils soutiennent la construction de l’école : d’une part parce qu’il n’y en a encore jamais eu et d’autre part car elle sera différente de celles des villages voisins où les enfants s’assoient sur des branches ou à même le sol et dont le toit, en paille, résiste mal aux intempéries. C’est très bouleversant de voir dans quelles conditions ont lieu les cours. Il y a tant d’enfants, beaucoup de potentiel ; si seulement ils pouvaient recevoir une bonne formation. Notre but est ainsi de trouver une solution durable contre la pauvreté à travers une éducation adaptée ! Cette école sera solide, résistante et meublée avec de vrais bancs scolaires. Les deux salles de classe pourront accueillir 60 enfants le matin et l’après-midi permettant l’éducation de 120 enfants. Nous ne demanderons aucune exonération, contrairement aux autres écoles du Congo.

Nous sommes également très reconnaissants envers l’ambassade allemande qui soutient le financement du bâtiment et envers la ferme SADR dont Michel est l’organisateur, Guy utilise ses contactes afin de trouver le matériel nécessaire à Tschikapa et Jean supervise l’équipe sur place.

C’est pour nous à la fois un grand plaisir d’avoir débuté ce projet mais cela nous brise aussi le coeur de voir combien d’enfants n’ont jamais eu accès à l’éducation. Nous souhaiterions accueillir encore plus d’enfants mais pour cela nous aurions besoin davantage de soutien financier pour de nouveaux bâtiments et davantage de cours. Peut-être pouvez-vous également nous aider à trouver des personnes et organisations pouvant soutenir notre projet. Merci beaucoup !

Nos Rapports annuels

  7 Quelques petits étals sont sur le bord de la route en terre où on vend du poisson séché et parfois des légumes et des fruits.

Mushapo - Un village portrait.

Prendre contact

Avez-vous une question à nous poser ou des préoccupations ? Contactez-nous directement ! Nous vous remercions de votre message et tenterons de vous répondre le plus rapidement possible.

Prendre contact

Je veux aider

Vous voulez savoir comment vous pouvez nous aider au Congo ? En savoir plus sur la façon de nous aider.

Aider ADH

Circulaire

Voulez-vous rester informé sur les dernières avancées de nos projets ? Alors inscrivez-vous à notre newsletter. Ici, vous pouvez également vous désabonner.