25septembre2018

about-us-Header
 
Autres sur nous

«Pourquoi soutenez-vous l'ADH?»
Nous avons posé cette question à certains de nos donateurs. Nous souhaitons partager avec vous leurs réponses:


Michael Singer (étudiant; Graz, Autriche)

Michael Singer (étudiant; Graz, Autriche)

In 2013, I first heard of ADH in a report on the Mushapo project in German television. In the past few years, I have constantly looked in vain for an aid organization that provides active and direct help for the people in need. The way ADH manages its school education and agriculture project in an isolated village in the Congo’s heartland has finally raised my attention. In the course of my diploma thesis, I have gained first experience in project management during an integrated water resource management project in Indonesia. There, I have learnt that in particular financially bloated projects easily threat to fail if the involved parties underestimate the importance of the acceptance and support of the local population. My current studies center sustainability, a term that is sometimes addressed insufficiently in international aid projects. Their focus may lie on short or midterm success and, for instance, pursue the implementation of certain technical solutions. The societal and cultural aspects are not always equally considered. To my understanding, ADH takes various aspects of sustainability into account and purposely emphasizes constant involvement of the local population. This leads to a long-term success of the organization’s projects. These reasons assured me to actively support ADH. Since February 2014, I translate content of ADH Congo’s new website to English so that the organization can reach more people worldwide and inspire them through its vision.

Andreas Boedeker (logistique chez DHL, Bâle, Suisse)

Andreas Boedeker (logistique chez DHL, Bâle, Suisse)

J'accompagne et soutiens Wolfgang et Lenka et toute l'équipe de l'ADH Congo maintenant depuis de nombreuses années. Je suis toujours impressionné par leurs conviction et grand dévouement à aider les personnes vulnérables et les enfants. Wolfgang nous informe par des rapports et des vidéos de l'état d'avancement respectif des projets. Ainsi je suis en mesure de voir que mon soutien financier est effectivement mis en œuvre «directement» sur le lieu des faits.

Aurelia Padubrin (retraité commerçante)

Aurelia Padubrin (retraité commerçante)

Je soutiens la famille Schmidt (ADH) depuis 1996, à l’époque où elle apportait encore son aide en Slovaquie. Ses nouveaux projets en Afrique ont retenu beaucoup mon intérêt et trouvé mon soutien. Leurs rapports font que j'ai toujours le sentiment d'être avec eux. Et contrairement à d'autres organismes nous sommes directement informés de l’utilisation des dons.

Andrej Berg (étudiant, Constance, Allemagne)

Andrej Berg (étudiant, Constance, Allemagne)

Fournir une aide humanitaire dans un pays étranger nécessite beaucoup de courage et de sacrifice et j’en ai beaucoup de respect. Les membres de l'association «Aide Directe Active" travaillent avec les gens sur place en leur permettant de se concentrer sur les problèmes les plus pressants dans le but d'améliorer progressivement les conditions de vie locales. Ceci m'a convaincu, parce que je sais et je suis sûr que le changement durable fonctionne mieux dans les petites tâches pour pouvoir former à la fin tout un ensemble. Ce ne sont que quelques unes des raisons pour lesquelles je soutiens ADH.

Barbora Bártíková (Directeur de relations publiques, Prague, République Tchèque)

Barbora Bártíková (Directeur de relations publiques, Prague, République Tchèque)

I met Lenka, and got to know the work of the whole team, by chance in my former job, when Lenka approached us with a request for donation of some home appliances that the association needed. Since then I faithfully follow all the news from Congo, support the whole team and I rejoice in all successes that they achieve thanks to their incredible commitment. Giving a little bit of my time is the least I can do to help this beautiful and meritorious project.

Andrea et Franz Gößlbauer (exploitants d’une station d’essence; Laakirchen, Autriche)

Andrea et Franz Gößlbauer (exploitants d’une station d’essence; Laakirchen, Autriche)

Nous connaissons Wolfgang (ADH) depuis 1996. Nous admirons à quel point il s’investit pour les gens qui sont vraiment dans le besoin, dans les différents pays. Pour nous, il est important de savoir que les dons bénéficient directement aux nécessiteux et ne sont pas dilués dans un appareil administratif. Nous souhaitons à Wolfgang et son équipe tout le bonheur et beaucoup de force.

Jens Ottinger (étudiant, Bielefeld, Allemagne)

Jens Ottinger (étudiant, Bielefeld, Allemagne)

Nous, êtres humains, regardons trop souvent à côté pour notre auto-protection, mais comment pouvons- nous ignorer l'extrême pauvreté dans de nombreuses régions de notre monde? Moi, je ne pouvais pas et je ne le voulais pas et ainsi mon chemin m’a conduit d’une certaine manière à Mushapo. De voir comment les gens là-bas réussissent à vivre quotidiennement avec les moyens les plus simples et avec beaucoup d’ingéniosité, est si triste et si fascinant. J'ai réalisé à quel point des choses matérielles, dans nos latitudes, peuvent être sans importance. Cependant, étant étudiant, j’ai la latitude de prendre quelque chose en grande quantité, le temps et c’est ce que j'investis depuis dans le projet de l'ADH. Quand j’avais vu le terrain sauvage pour la première fois, début 2011 - sur lequel maintenant est disponible le bâtiment de l'école - j'ai cru fort à la réussite du projet. A travers l’éducation, il se crée quelque chose qui aide effectivement et surtout durablement. ADH commence son aide juste là où d'autres arrêtent et c'est ce qui rend le travail de l'association pour moi digne de soutien! Une vie, un enfant, un village: C’est une grande différence - dans notre monde!

Magdalena Brychcínová (congé maternité; Prague, République Tchèque)

Magdalena Brychcínová (congé maternité; Prague, République Tchèque)

I met Lenka „by accident“ several years ago on one of the playgrounds in the neighborhood. Since that time, I´ve been fascinated by the life and work of the whole family Schmidt. In our world, where the evil sometimes seems to prevail, it is a great relief to see how - thanks to them - a little part of this world is being changed into a better place. In our milieu, which doesn´t understand or accepts religion, it is such a relief to see the testimony of real life of faith. Even though I personally do not have enough courage for such work, I am happy that I can at least support them a bit.

Torsten Kiener (Gérant de l’Hôtel Mercure, Munich, Allemagne)

Torsten Kiener (Gérant de l’Hôtel Mercure, Munich, Allemagne)

Étant hôtelier dans une grande ville, je suis confronté tous les jours à notre société de consommation excessive avec des normes de qualité ambitieuses. Dans notre monde nous oublions comment on peut obtenir du pain et de l'eau. Ainsi donc - nous sommes tous les jours en face d’étagères d’hypermarchés qui ne se vident jamais. Face à chaque état de souffrance nous fermons les yeux, si nous ne sommes pas directement concernés. Afin de contrer ce processus, toute personne qui peut donner quelque chose, doit donner aux gens qui en ont besoin. Ainsi, il y aurait moins de misère sur terre. Et comme la confiance, la foi en Dieu et la justice sont les facteurs les plus importants pour moi, j’ai trouvé en Lenka et Wolfgang (ADH) exactement les bonnes personnes et je suis heureux de pouvoir les aider avec mes moyens.

Thomas Krapfl jun. (Traunstein, Allemagne)

Thomas Krapfl jun. (Traunstein, Allemagne)

En été 2013 j’ai eu l’occasion d’accompagner pendant trois semaines sur place le travail de l'association «Aide Directe Active" au Congo. Le Congo en tant que pays et la situation dans ce pays ne sont pas imaginables pour les Européens. Kinshasa, Tshikapa et le village reculé de Mushapo, près de la frontière avec l'Angola, sont trois lieux très différents, qui m’ont tous touché de différentes manières. Décrire en détail ce qui manque - en particulier à Mushapo -, remplirait probablement des livres entiers. ADH a démarré son travail, comme organisation à but non lucratif au Congo où, à mes yeux existe le plus d'espoir - avec les enfants. Le travail et surtout le sacrifice de l'équipe de l'ADH à l'intérieur du pays pour leurs projets et les enfants m’ont très impressionné.

Peter Fries (PDG d'une entreprise de médias; Ingelheim, Allemagne)

Peter Fries (PDG d'une entreprise de médias; Ingelheim, Allemagne)

Comment ça se passe dans la vie ? - Parfois les gens se rencontrent. Croire à la foi en Dieu, à l'amour, la confiance et au futur. Je connais le travail de l’ADH depuis de nombreuses années. Ses défis ne se situent pas sur une planète lointaine, mais dans notre monde - et seulement dans un autre pays, sur un autre continent. Même si ma vie se déroule ici en Allemagne, je peux soutenir ADH directement sur place et sans détours - même si ce n'est qu'une petite contribution en vue des tâches à venir. Mais là encore le principe s’applique : toute aide va aider.

Margot Fauchon (Traductrice); Ulrike Hoeger (comptable); Erika Bauer (engagement actif dans l'aide humanitaire)

Margot Fauchon (Traductrice); Ulrike Hoeger (comptable); Erika Bauer (engagement actif dans l'aide humanitaire)

Nous connaissons et apprécions Lenka et Wolfgang (ADH) depuis environ 20 ans. Les différents projets lancés ont tous conduit à l’objectif fixé, qui n’était ou est uniquement possible que par leur engagement personnel sur place. Nous sommes enthousiasmés par leur amour et leur dévotion pour ce grand travail, avec un accent particulier sur la transparence et le contact personnel avec les donateurs. Les fonds collectés vont directement aux personnes qui sont dans le besoin et il n'y a pas de dépenses administratives, ce que nous trouvons très important.

Dr. Josef Schiele (vétérinaire, Rosenheim, Allemagne)

Dr. Josef Schiele (vétérinaire, Rosenheim, Allemagne)

Nous sommes très reconnaissants que nos 3 enfants aient une variété de possibilités d'éducation. En conséquence, il est important pour nous, par notre contribution, d'aider d'autres enfants en Afrique en vue de leur éducation. Lenka et Wolfgang (ADH) font un travail important au niveau local et s'impliquent de tout cœur et avec tout leurs moyens au Congo. Pour nous, il est important que notre soutien arrive directement chez les personnes qui en ont besoin. Comme nous sommes toujours tenus à jour sur les projets et les défis de la famille Schmidt (ADH), nous savons que nos dons pour "Active Directe" sont très bien investis.

  ADH essaye de contrer l'urbanisation progressive au Congo!

Notre objectif - contrer l'urbanisation

Prendre contact

Avez-vous une question à nous poser ou des préoccupations ? Contactez-nous directement ! Nous vous remercions de votre message et tenterons de vous répondre le plus rapidement possible.

Prendre contact

Je veux aider

Vous voulez savoir comment vous pouvez nous aider au Congo ? En savoir plus sur la façon de nous aider.

Aider ADH

Circulaire

Voulez-vous rester informé sur les dernières avancées de nos projets ? Alors inscrivez-vous à notre newsletter. Ici, vous pouvez également vous désabonner.